gotty

Pas de pitié pour les croissants !

21 novembre 2008

Incompréhension totale

J'écoutais France Info ce matin quand arrive une chronique le prix du pétrole. Après avoir rappelé que l'impact d'une chute sur le prix de l'essence ne se ferait pas sentir tout de suite, la journaliste conclut en disant : "Mais la chute du prix du baril de pétrole est une fausse bonne nouvelle ; car cette chute est la cause du ralentissement économique".

???

Première surprise : la baisse du prix du pétrole serait considérée a priori comme une bonne nouvelle. C'est là qu'on se rend compte à quel point le pétrole et ses dérivés sont pour nous une drogue : on sait, avec certitude, que l'utilisation prolongée de pétrole ne peut qu'engendrer de la pollution (que l'on sera capable ou non de juguler), on sait qu'on doit en réduire notre consommation. Mais dès que des événements extérieurs nous forcent à nous sevrer, nous nous plaignons et ne souhaitons qu'une chose : un prix bas pour pouvoir consommer autant que faire se peut. Tout comme un cocaïnomane est conscient que son addiction nuit à sa santé mais ressent un plaisir incroyable à chaque rail, nous ne parvenons pas à nous sevrer de notre mode de vie pétrolivore.

Deuxième surprise : le ralentissement économique est une mauvaise nouvelle. L'économie dont on parle ici est celle qui consomme du pétrole : industrie lourde, transports, et tous leurs dérivés et sous-traitants divers. Donc produire moins de voitures, moins de plastique, moins de trafic aérien serait une mauvaise nouvelle. Mais mauvaise nouvelle pour quoi ? pour qui ? Ce n'est pas parce que les conséquences à court terme sont (très) difficiles à supporter que c'est forcément une mauvaise nouvelle : étrangement, j'ai l'impression que pour l'environnement c'est plutôt une bonne nouvelle.

Bref, encore une analyse économico-centrée... Je croyais qu'avec l'arrivée du développement durable on avait décidé d'étudier économie, social et environnement ensemble ?

Posté par Gotty à 08:54 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

Poster un commentaire