gotty

Pas de pitié pour les croissants !

01 septembre 2008

La voiture électrique : la panacée ?

voiture_electriqueLes nouvelles sont bonnes, mais en fait pas trop : les voitures européennes émettent globalement moins de CO2 que l'année passée, mais la réduction n'est pas assez significative pour remplir les objectifs communautaires. Du coup, ça râle...

Une solution souvent présentée comme idéale est la voiture électrique : elle n'émet pas de CO2, fait peu (ou pas) de bruit, une conduite souple, agréable... Alors j'ai fait un petit calcul de coin de table, juste pour voir.

Tous les chiffres donnés ici sont volontairement minimisés, pour que le résultat soit un minimum nécéssaire. En France, 20 millions de voitures parcourent en moyenne 10000km par an. Cela fait donc 200 milliards de km par an.

Une petite voiture consomme environ 5L au 100km parcourus, cela fait donc 10 milliards de litre d'essence par an. Pour convertir ces litres en énergie, on utilise la tonne équivalent pétrole (tep) : c'est l'énergie contenue dans une tonne de pétrole. La tep est bien une unité d'énergie. En gros, un litre d'essence fait un kilo (un peu moins en fait : rappelez vous que l'essence flotte, donc est moins dense que l'eau) et est constitué très majoritairement de pétrole, donc une tep correspond à 1000 litres d'essence. 10 milliards de litres font 10 millions de tep : 10 millions de tep sont donc consommées chaque année pour le transport des particuliers.

Je rappelle 10 millions de tep, cela représente une énergie. Cette énergie, produite par une centrale nucléaire, serait de 100 millions de MWh, ou encore 100 000 GWh.

Un réacteur de nouvelle génération produit, au maximum, 10 000 GWh/an.

Donc, en ne prenant pas en compte de changements technologiques fondamentaux dans les rendements des moteurs, il faudrait construire de l'ordre de 10 nouveaux réacteurs nucléaires pour alimenter en électricité les voitures françaises (sachant qu'il y a environ 50 réacteurs en ce moment). Ce n'est pas exactement ce qu'on pourrait appeler une mesure écologique...

On le voit ici, comme on peut le voir dans beaucoup de domaines : ce n'est pas la science qui parviendra à résoudre fondamentalement le problème. Les vrais solutions sont une combinaison d'améliorations technologiques et une réduction de la consommation (la sobriété). Raaah, on va encore me taxer de décroissant.

__________________________

Photo : Malaurie Family sur Flickr

Posté par Gotty à 09:12 - Automobile - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

    Oui, sauf qu'il est évidemment improbable que les 20 millions de voitures se convertissent du jour au lendemain à l'électrique d'un coup de baguette magique.

    D'autre part, en considérant que ces voitures seraient rechargées essentiellement en période creuse (la nuit), la petite fraction électrique du parc automobile permettrait d'utiliser plus judicieusement notre (très) chère production de base nucléaire, au lieu d'être dissipée en cours de route vers nos voisins européens ou dans du stockage hydraulique (STEP).

    Posté par Sirius, 01 septembre 2008 à 10:09
  • Ah, et puis les bagnoles électriques sont globalement moches, mais quand même pas toutes autant que celle de la photo... On se croirait dans les Fous du Volant.

    Posté par Sirius, 01 septembre 2008 à 10:14
  • Euh, j'ai du louper une étape, les voitures électriques consomment l'équivalent en GW des voitures essence ?

    Tu n'as pas trouvé directement la consommation des voitures électriques?

    Posté par Val, 02 septembre 2008 à 09:47
  • Je n'ai pas voulu comparer avec les voitures électriques actuelles, parce que la technologie n'est pas mûre : pas la même autonomie, pas les mêmes performances que les voitures d'aujourd'hui.

    Mais admettons que tout le monde prenne une voiture électrique aujourd'hui.

    Je choisis un prototype sur lequel on a un peu d'infos : la Cleanova de Dassault http://www.cleanova.com/

    On peut voir sur ce site que la batterie est de 25kWh, pour une autonomie de 150km. Admettons que ces chiffres sont exacts. Je rappelle que l'on parcourt en France 200 milliards de kilomètres par an.

    Cela fait donc 33 000 GWh par an consommé par les voitures. Or, les centrales nucléaires ont un rendement de 0,3 : on retrouve donc les 100000 GWh de l'article en énergie primaire.

    CQFD.

    Posté par Gotty, 02 septembre 2008 à 10:22
  • J'ai découvert ton blog grâce à ma sœur et je le trouve vraiment très instructif, en particulier l’article concernant la voiture électrique. Vraiment originale la photo de la voiture, j’adore

    Si ça t'intéresse je participe à un concours où mon projet s'intitule prendre soin de soi et de l'environnement et ce serait super cool si tu pouvais voter à cette adresse : http://www.zoomjeune.be/candidats/candidats-2008/prendre-soin-de-soi-et-de-l-environnement

    Un grand merci

    Sophie.

    Posté par Gomez, 10 septembre 2008 à 16:49
  • le rapport de 0,3 ne s'applique pas dans le cas présent: Il s'agit de comparer la quantité de pétrole qui serait nécessaire pour produire autant d'énergie ékectrique. Donc, pour 33 TWh , il faut 33TWh produit par des centrales.
    Une centrale produisant 10TWh, il faudrait donc 3 centrales en plus.

    Posté par puic, 14 septembre 2008 à 23:38

Poster un commentaire