gotty

Pas de pitié pour les croissants !

03 juillet 2008

Pour une poignée de carbone

Un chiffre hante la moindre de mes actions : 2 tonnes. 2 tonnes, c'est la masse de dioxyde de carbone que chaque être humain "a le droit" d'émettre chaque année.

Le carbone est présent sur terre en 4 formes majeures :

  • les êtres vivants sont composés en très grande partie de carbone. Les végétaux absorbent du carbone via la photosynthèse, et tous les êtres vivants en rejettent lors de la respiration. Notez que l'ensemble des êtres vivants est appelé biosphère, la sphère de la vie.
  • en mourant, une partie de ces êtres se fossilise suivant un processus très lent, le reste étant dégradé par la biosphère. Cette fossilisation conduit par exemple à la formation de pétrole sous certaines conditions particulières.
  • dans l'atmosphère, il y a naturellement du carbone présent notamment sous la forme de dioxyde de carbone (CO2) et de méthane (CH4).
  • enfin, dans l'eau, le dioxyde de carbone se dissout plutôt bien (le CO2 est le gaz utilisé pour donner du pétillant à vos boissons gazeuses). Les océans regorgent donc de carbone sous la forme de CO2, mais aussi sous la forme de calcaire, un élément composé de calcium et de carbone.

Comme nous l'avons vu dans un article précédent, la quantité de carbone se conserve globalement sur Terre, ce sont les échanges qui peuvent être modifiés : l'ensemble de ces échanges est appelé cycle du carbone. Naturellement, ce cycle est équilibré. Voici une représentation simplifiée des échanges (image Wikipedia) :

Carbone_flux

L'homme bouleverse ce cycle naturel de part son activité. En consommant du pétrole, il ajoute un transfert du carbone fossile vers l'atmosphère. Naturellement, ce transfert ne se fait qu'à travers le volcanisme, qui est négligeable en quantité de carbone rejeté. Nous avons donc le schéma suivant :

Carbone_flux2

Au travers de cette activité, l'homme ajoute environ 8 GtC dans l'atmosphère chaque année, sous forme de CO2. Heureusement pour nous, des "puits de carbone" permettent d'en stocker une partie. En effet, la dissolution par les océans et la photosynthèse se trouvent renforcées par un surplus de dioxyde de carbone, et c'est ainsi qu'environ 3GtC d'origine humaine sont séquestrés par ces puits. 8-3=5. Nous ajoutons donc 5GtC dans l'atmosphère. Ce dioxyde de carbone en surplus est un gaz à effet de serre, il participe donc au changement climatique.


Nous sommes environ 6 milliards d'êtres humains sur Terre. Or, nous venons de dire que les "puits de carbone" pouvaient absorber 3GtC/an, soit 3 millards de tonnes de carbone. Chaque être humain a donc "droit" d'émettre 0.5tC par an.

Je parlais au début de ce billet de 2 tonnes de dioxyde de carbone. D'où vient cette différence ? 0.5 ou 2 ? En fait, les deux réponses sont justes : 0.5 tonne de carbone, ou 2 tonnes de dioxyde de carbone. Le dioxyde de carbone est en effet une molécule constituée d'un atome de carbone et de deux atomes d'oxygène. Une molécule de dioxyde de carbone pèse donc plus lourd qu'un atome de carbone, environ 4 fois plus. Pour reprendre l'analogie avec la cuisine, il peut y avoir 100g de fraises dans un clafoutis de 400g. Si vous suivez un régime où vous n'avez le droit qu'à 100g de fraises (0.5 tonne de carbone), vous pouvez donc manger 100g de fraises (0.5 tonne de carbone) ou 400g de clafoutis (2 tonnes de dioxyde de carbone) : la quantité de fraises (carbone) sera la même dans votre estomac (dans l'atmosphère). On parle plus souvent en terme de dioxyde de carbone qu'en terme de carbone, car c'est une molécule "qui nous parle" : c'est un gaz très connu, qu'il est facile de tracer et de mesurer.

Nous ne devrions donc pas dépasser 2 tonnes de dioxyde de carbone émis par an, toutes activités confondues. Ca correspond à quoi, 2 tonnes de dioxyde de carbone ? Ca correspond à 15000 km en voiture ou en avion. Ca correspond à la fabrication de 2 voitures. Ca correspond à l'énergie pour "fabriquer" votre alimentation pendant 1 an (engrais, transport etc.), ou à celle nécéssaire pour chauffer votre maison.

On voit là tout de suite l'ampleur de l'effort à faire : si vous faites un Aller-Retour en Chine, vous avez exploité votre quota, vous n'avez plus le droit de rien faire (ni vous déplacer, ni manger, ni vous chauffer...) pendant un an. Idem, si vous voulez continuer à manger comme vous le faites maintenant, vous ne pouvez plus prendre votre voiture ni chauffer votre maison. Si nous voulons éviter un changement climatique aux conséquences plus qu'incertaines, nous devons donc réduire considérablement notre train de vie, aussi compliqué que cela paraisse. Il ne s'agit pas là de "sauver les bébés phoques" mais de notre propre survie à moyen terme ! J'aime donc à penser en terme de crédit carbone : j'ai le droit à 2 tonnes cette année, et c'est tout. Quand je fais un plein pour partir au sport d'hiver, ce sont 100kg de CO2 que nous consommons à 4, soit 25kg par personne. Quand je prends mon train pour aller à Paris, ce sont 3kg de CO2 qui sont débités de mon compte...

Certaines marques de grande distribution ont compris ce mode de pensée et tentent de l'appliquer elles-aussi : suivez mon regard...

Posté par Gotty à 12:30 - Carbone - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

Poster un commentaire